Options pour malvoyant
Mon compte
Réessayer
Recherche
Titre(s)
Pine Top's boogie woogie / Clarence Smith ; Pine Top Smith, Piano, vocal
Compositeur(s) / Interprète(s)
Autre(s) Compositeur(s) / Interprète(s)
Description
1 disque ; 78t 25 cm
Note(s) générale(s)
11.10.47, Screpel
Note(s) spécifique(s)
Enregistré en 1928
Sujet local
N° com et marque
De BM 3600 C 2726
Date de mise en ligne
16/02/2010
Droits d'accès
Consultable sans restrictions
Droits
Reproduction réservée à un usage strictement privé. Mention de la source obligatoire.
Source
Ville de Paris / MMP
Élément(s) numérisé(s)
1
Où le trouver ?
Aucun résumé n'est disponible.
Résumé
Il est bon de réécouter ce disque enregistré en 1928. Pinetop joue calmement et sobrement. William Russel disait de Pinetop Smith : son jeu est savoureux. C'est bien là le mot le plus juste. Ce n'est pas un boogie woogie obsédant et qui "matraque". Mais il y a dans le jeu de la main droite une saveur toute originale que bien peu de pianistes ont pu retrouver. Il faut très peu de notes au soliste pour faire un chorus, mais ces notes sont choisies avec tant de justesse qu'elles en disent autant qu'un long développement mélodique. Pinetop chante aussi de sa voix un peu aiguë et ce vocal est fait de remarques naïves telles que : "quand je dis stop, arrêtez-vous !". Ce boogie est devenu célèbre car il fut repris par nombre de musiciens. C'est ainsi que l'interprétation de Tommy Dorsey n'est autre que l'orchestration de ces thèmes. Et c'est en écoutant cette orchestration que l'on comprend combien les phrases de Pinetop étaient riches malgré leur simplicité. (Frank Ténot. Jazz Hot, n° 17, page 19)
Aucune critique n'est disponible.
Aucun lien n'est disponible.
Aucun extrait n'est disponible.
Titres contenus
Pine Top's blues

Suggestions