Options pour malvoyant
Mon compte
Réessayer
Recherche
Titre(s)
Les super-héros à l'écran : dieux d'Hollywood / [directeur de la rédaction Frédéric Bonnaud ; rédactrice en chef Anne-Claire Norot ; rédacteurs Luc Arbona, Philippe Azoury, Emily Barnett... et al.]
Description
1 vol. (98 p.) : ill. en coul. ; 30 cm
Note(s) générale(s)
Notice rédigée d'après la couv.
Note(s) spécifique(s)
Numéro de : "Les Inrockuptibles", Hors série Les Inrocks, 2015, n°72
ISSN
2263-4932
Classification Dewey
Où le trouver ?
Aucun résumé n'est disponible.
Résumé
A l'occasion de la sortie en salles d'Avengers, l'ère d'Ultron, Les inRocKs retracent l'histoire du film de super-héros. Des premières apparitions de Superman dans les dessins animés des années 1940 aux blockbusters high-tech actuels, les adaptations de comics à Hollywood ont rivalisé d'imagination et d'audace technologique pour façonner un genre a priori sans limites, au centre d'enjeux financiers colossaux. (source : éditeur)
Aucune critique n'est disponible.
Aucun lien n'est disponible.
Aucun extrait n'est disponible.
Contenu
L'ENFANCE D'UN GENRE / 1940-1978 : Les super-héros sont nés dans les comics des années 1930 et se sont épanouis dans l'Amérique du XXe siècle, donnant naissance à une véritable mythologie pop. LE PREMIER ÂGE D'OR / 1978-1992 : Les années 1980 marquent le règne de DC Comics avec Superman de Richard Donner, Batman de Tim Burton, et d'autres super-héros... LA TRAVERSÉE DU DÉSERT / 1992-2000 : La télévision devient le refuge des super-héros en déroute tandis que les productions Dark Horse proposent une alternative à l'adaptation cinématographique du genre. LA RECONSTRUCTION / 2000-2008 : Le marché du cinéma des super-héros se recompose avec le triomphe d'X-Men de Bryan Singer, Spider-Man de Sam Raimi et le Batman de Christopher Nolan dans un contexte idéologique, technique et socioculturel particulier. LA DICTATURE / 2008-2015 : Face au studio Marvel, déclaré grand vainqueur de la nouvelle vague des super-héros, laisse apparaît une remise en question du genre à travers un cinéma en quête de déconstruction.

Suggestions