Options pour malvoyant
Mon compte
Réessayer
Recherche

Deux cent documents iconographiques sur les femmes et le féminisme

Photographie et iconographie diverse

Bibliothèque Marguerite Durand (Fermée 28/10/2018 à 12/2019)

Date : 25/07/2017

image

Pêcheuses de harengs écossaises dans le port de Yarmouth (Fox Photos, années 1930)

 

Deux cents  nouveaux documents iconographiques numérisés parmi les collections de la BMD ont été récemment mis en ligne. Illustrant bien la diversité des collections, ces documents offrent une variété de thèmes et de supports : photographies, dessins, gravures, journaux illustrés, caricatures, volumes de planches lithographiées.

 

Parmi les photographies, plusieurs ensembles sont particulièrement intéressants, comme ces portraits d’aviatrices, telles la pionnière Marie-Louise Driancourt, qui  obtint son brevet de pilote en 1911, ou bien Elisabeth Lion, Maryse Hilsz ou Maryse Bastié qui dans les années 1930 accumulèrent les records et firent la une des journaux. Devenues des symboles de la « femme nouvelle », certaines accompagnèrent parfois les féministes dans leurs campagnes.

 

 

Elisabeth Lion à l'aérodrome du Bourget, 8 avril 1938, dans son Caudron Renault

 

On découvrira aussi d’intéressantes photographies documentant le travail des femmes : aux abattoirs de la Villette pendant la Première Guerre mondiale, ou dans les pêcheries de harengs en Angleterre dans les années 1930.

La question du vote des femmes dans l’entre deux-guerres est également bien représentée dans ces photographies par des portraits de militantes, parmi lesquelles Jane Nemo, qui découvrit le féminisme en allant écouter les conférences de Marguerite Durand, Louise Weiss, fondatrice de l’association La Femme nouvelle en 1934, l’avocate Maria Vérone, qui collabora au journal La Fronde, mais aussi par des prises de vues d‘actions diverses : manifestation de rue en 1914, distributions de convocations en 1920, collage d’affiches suffragistes dans les années 1930.

 

 

Andrée Lehmann, avocate, et d’autres militantes de la Ligue pour le droit
de vote des femmes en campagne
(Photographie Agence Rol, 1935)

 

Dans un autre registre, on découvrira de nombreux portraits de femmes, dont ceux de la journaliste Séverine, des écrivaines  Lucie Delarue-Mardrus, Marcelle Tinayre et Marguerite Audoux réalisés par Paul Marsan, dit Dornac (1858-1941) qui, de 1887 à 1917, réalisa 400 clichés des célébrités de son époque dans leur intimité, leur bureau ou leur atelier,  intitulant sa série « Nos contemporains chez eux ».

 

 

Marcelle Tinayre, photographie de Dornac (sans date)

 

Parmi  les documents d’ « iconographie diverse », signalons en particulier les caricatures de communardes par Bertall ou Léonce Schérer, celles de Louise Michel ou encore l’album de 20 lithographies de Cham intitulé Les madeleines, variété de l’espèce lorettes , par Cham (1847). On appréciera également l’actualité de la caricature de Caran d’Ache Féminisons !  qui illustre avec humour la question déjà très débattue de la féminisation des noms de métiers… en 1900.

 

La « Belle Époque » est aussi à l’honneur dans un ensemble unique possédé par la BMD de 17 dessins originaux à la plume de Draner pour L’Almanach des Parisiennes en  1899.

 

 

Dessin original à la plume de Draner pour l’Almanach des Parisiennes

 

 

Pour finir, signalons enfin le très coloré recueil de 28 lithographies légendées en couleur de Sorrieu et Fortuné d'après Lalaisse, L’Armée française et ses cantinières (vers 1860) qui présente les costumes des différentes unités de la Garde impériale et de ses cantinières.

 

 

L’Armée française et ses cantinières. Gendarmerie (Garde impériale) (planche 7)