Options pour malvoyant
Mon compte
Réessayer
Recherche

Le petit musée de Marguerite Durand

Objets

Bibliothèque Marguerite Durand (Fermée 28/10/2018 à 12/2019)

Date : 05/10/2018

image

Miniature sous-verre. Pastel, loupe de bois, soie, broderies. Vers 1880 >> Consulter en ligne

 

Les œuvres d’art et objets numérisés de la bibliothèque Marguerite Durand viennent d’être mis en ligne

 

Les habitué-e-s de la bibliothèque reconnaîtront le grand portrait

de Marguerite Durand par Jules Cayron (1897)

 

 

>> Consulter en ligne

 

Le buste en marbre de Léopold Bernstamm la représentant en 1893,

 

 

>> Consulter en ligne 

 

et le buste en plâtre (anonyme) de Louise Michel.

 

 
 
De nombreuses autres gravures, peintures et sculptures ainsi qu’un fonds riche et diversifié d’objets, militants ou historiques, tels que médaillons, broches, calicots, éventails, badges mais aussi mèches de cheveux, vases, bureau, fontaine… que le manque de place ne nous permet pas de présenter en permanence sont désormais visibles en ligne.

 

La provenance de ces œuvres et objets est variée : la plupart ont appartenu personnellement à Marguerite Durand qui en a fait don à la Ville de Paris en 1931.

 

 

Bas-relief de la sculptrice Marguerite Syamour :

« Par la justice vers l'égalité, La Fronde : à Marguerite Durand, des féministes reconnaissants : Maria Pognon, …" 

>> Consulter en ligne

 

Certains avaient auparavant été la propriété de son amie la journaliste Séverine, dont Marguerite Durand avait racheté la maison de Pierrefonds à sa mort en 1929 pour en faire une résidence d’été des femmes journalistes.

 

 

Séverine : médaillon en bronze par Alexandre Charpentier, 1898,

signé de son monogramme CALM >> Consulter en ligne

 

 

D’autres sont  acquis, à titre onéreux ou gratuit, d’autres encore sont collectés au cours de manifestations diverses. Ils sont régulièrement prêtés lors d’expositions en France ou à l’étranger.

 

Retrouvez tous ces documents sur notre portail.

 

 

Portraits et objets personnels de femmes célèbres :

sportives, comme Camille Du Gast, scientifiques, comme Sophie Germain ou Clémence Royer...

 

Masque mortuaire de Clémence Royer (1830-1902), philosophe et scientifique,

traductrice de Darwin >> Consulter en ligne

 

... de militantes féministes (Maria Deraimes, Harlor, Nelly Roussel, Séverine, Maria Vérone…) 

 

 

 Maria Vérone, institutrice puis avocate et journaliste à La Fronde >> Consulter en ligne

 

 

 

 

Éventail suffragiste : « Je désire voter : le vote des femmes, 26 avril-3 mai 1914 : 505 972 voix,

"le vote blanc" organisé par Le Journal. >> Consulter en ligne

 

 

 

Badges féministes de 1975 aux années 2000 >> Consulter en ligne

 

 

Des oeuvres de femmes artistes (Louise Abbema, Anna de Noailles, Maria Malibran…)

 

 

 Sonia Galpérine : pastel par Anna de Noailles, vers 1927 >> Consulter en ligne