Options pour malvoyant
Mon compte
Réessayer
Recherche

Détective, histoire, imaginaire, médiapoétique d’un hebdomadaire de fait divers (1928-1940)

Journées d'études

Bibliothèque des Littératures Policières

Date : 07/02/2019

image

 

Détective, le grand hebdomadaire des faits-divers

 

En 1928, Détective, lancé par Gallimard, grâce à l’aide des frères Kessel prétend être le premier hebdomadaire de faits divers, à la fois journal et magazine.

 

Les articles et contributions issus des trois journées d’études qui se sont déroulées à Montpellier, Nîmes et Paris en septembre 2016 et janvier 2017 consacrées à l’hebdomadaire Détective, paru dans sa première forme entre 1928 et 1940 sont accessibles en ligne dans la revue hypermédia sur Criminocorpus depuis janvier 2019.

 

Ces journées ont réuni une vingtaine de chercheurs en histoire, études anglophones, sciences du langage, sciences de l’information et de la communication et littérature. À consulter dans leur totalité sur Criminocorpus.

 

L’hebdomadaire Détective paru entre 1928 et 1940 compte 582 numéros numérisés accessibles et feuilletables en ligne à l’onglet Collections numérisées du Portail des bibliothèques spécialisées et dans la bibliothèque Criminocorpus

 

Criminocorpus propose le premier musée numérique dédié à l’histoire de la justice, des crimes et des peines.

Il accueille ou produit des expositions thématiques et des visites des lieux de justice. Ses collections rassemblent une sélection de documents et d’objets constituant des sources rares pour l’histoire de la justice.

 

 

Ces journées d’études ont accompagné l’exposition itinérante intitulée Détective, fabrique de crimes sur l’hebdomadaire Détective, qui s’est déroulée à la Bilipo du 20 janvier au 01 avril 2017.

 

Marie-Eve Therenty, professeur de littérature française à l’université de Montpellier 3 et Amélie Chabrier, universitaire, spécialiste de la littérature au XIXe siècle en lien avec la presse judiciaire, étaient commissaires de l’exposition.

 

 

Le livre qui a accompagné l’exposition est édité par Joseph K en collaboration de Bibliocité. (Lire ici l’article consacré au livre)

 

 

Le texte intégral du projet Détective est recensé sur Criminocorpus.