Options pour malvoyant
Mon compte
Réessayer
Recherche

La Bibliothèque des arts graphiques (1929-2004)

Collection

Bibliothèque Forney

Date : 02/03/2020

image

Illustration : Fonderie de Renault et Robcis : fantaisies, caractères de labeurs, fleurons et vignettes, 1860. BAG Rés C 2524 Fol

 

 

En 2004, la Bibliothèque Forney a accueilli les fonds de la Bibliothèque des arts graphiques (BAG). De nombreux documents ont été intégrés très vite aux imprimés et aux collections iconographiques de la bibliothèque. Mais il a fallu quelques années encore pour s’approprier pleinement cette histoire particulière, et reconstruire l’identité de cette ancienne bibliothèque de la ville de Paris.

 

La BAG fut inaugurée le 26 janvier 1929, au 80 boulevard du Montparnasse. Edmond Morin en est la figure tutélaire : ouvrier typographe, syndicaliste, il consacra sa vie à la défense de la formation des métiers de l’imprimerie. Autodidacte érudit, bibliophile, il proposa à la ville de Paris la création de la bibliothèque en offrant sa propre collection, qui en constituera le noyau.

 

 

Ex libris d’Edmond Morin

 

Parallèlement, en 1929, la ville de Paris décida que la bibliothèque Forney, nommée autrefois bibliothèque d’art et d’industrie, rejoindrait l’Hôtel de Sens en vue de son agrandissement. Les deux bibliothèques participaient de la même conception des bibliothèques populaires au service de la formation et de la défense des métiers d’art.

 

La Bibliothèque des arts graphiques survivra difficilement après le décès de son fondateur en 1937. De très gros retards de traitement et de mise à jour des collections avaient été pris, et sa fin était programmée. La bibliothèque Forney a naturellement accueilli ses collections. En tant qu’héritière de cette histoire, elle s’est fait un devoir de mener une politique de numérisation et de valorisation, propre à faire renaître ce fonds et lui offrir une visibilité.

 

 

 Pour vos catalogues, affiches, clichés, etc. adressez-vous à l'imprimerie Kossuth & Ci, illustrateur Charles Tichon,

Imprimerie Kossuth, Ca 1890. AF 222764

 

La BAG est aujourd’hui reconnue comme un conservatoire des arts et industries graphiques, à l’image de sa cousine la bibliothèque de l’Ecole Estienne, Edmond Morin ayant aussi sa part dans la création de cette dernière par son ami et collègue Victor Breton. Les deux collections sont assez proches, offrant des exemplaires  historiques de catalogues de spécimen de typographies, mais aussi pour la BAG tout un ensemble de livres anciens, d’affiches, de périodiques, de documents sur l’histoire sociale des métiers de l’imprimerie, ainsi qu’un ensemble d’archives traitées dans un fonds dit « Archives de la bibliothèque des Arts graphiques » contenant beaucoup de documents techniques.

Cette collection est accessible sur notre catalogue, et des mises en ligne de numérisations viendront l’enrichir progressivement.

 

Pour en savoir plus

 

Marie-Cécile Bouju, « La Bibliothèque des arts graphiques : être utile (1929-1983) »Cahiers d’histoire. Revue d’histoire critique [En ligne], 138 | 2018, mis en ligne le 01 juin 2018, consulté le 25 février 2020.