Options pour malvoyant
Mon compte
Réessayer
Recherche

L'artisanat vietnamien dans l'Indochine des années 1930

Exposition

Bibliothèque de l'Hôtel de Ville

Date : 14/01/2020

image

CET ÉVÈNEMENT FAIT PARTIE DU PROGRAMME L'ORIGINAL DU MOIS

 

Dans le cadre du cycle L'Original du mois, qui lie les bibliothèques de prêt aux bibliothèques spécialisées, la médiathèque Jean-Pierre Melville s'associe à la Bibliothèque de l'Hôtel de Ville (BHdV) pour vous proposer cette exposition d'une vingtaine de photographies consacrées au savoir-faire vietnamien de l'entre-deux-guerres.
 

Parmi ses 870 000 photographies, la BHdV conserve un ensemble de 61 vues prises dans les années 1920 en Indochine française. Cette dernière, officiellement nommée Union indochinoise, regroupait des territoires conquis entre 1858 et 1907 au fur et à mesure de l’expansion française en Asie orientale : la colonie de Cochinchine (Sud du Viêt Nam), les protectorats de l’Annam et du Tonkin (Centre et Nord du Viêt Nam) et ceux du Cambodge et du Laos. Un Gouvernement général en assurait l’administration depuis 1887.

 

À partir de 1916, le Gouvernement général disposa d’un Service photographique qui devint le fournisseur institutionnel d’images de l’Office colonial (placé sous la tutelle du ministère des Colonies) et de l’Agence économique de l’Indochine (branche, créée en 1919, de l’Agence générale des colonies), tous deux à Paris. Leur but commun était de rassembler et de diffuser l’information relative aux colonies pour améliorer la connaissance du public métropolitain et attirer colons et touristes en Indochine, « la perle de l’Empire ». Tournage de films et prises de vue furent donc les activités principales du Service photographique, basé à Hanoï, qui dépendait de la Direction des affaires économiques.

 

Les expositions coloniales de Marseille (1922) puis de Paris (1931) donnèrent l’occasion de présenter au public métropolitain nombre de photographies réalisées expressément par le Service photographique, successivement dirigé par René Tetart, un ancien du Service photographique des Armées recruté en 1916 par le Gouverneur Albert Sarraut, puis par Léon Busy, un officier des troupes coloniales au Tonkin qui,à la dissolution du Service photo-cinématographique de l’Indochine en 1926, devint chef de l’Office indochinois de tourisme et de propagande. Dans leur mission de couverture photographique de la colonie, ils furent tous deux secondés par leurs collaborateurs vietnamiens. Vu Dinh Chinh, Nguyen van Tinh, et Nguyen van Chunh travaillèrent avec R. Tetartet Dinh Ngoc Chan, Nguyen Huy Ky, ThuHoanh et Dao Van Than avec L.Busy.

 

 

Tonkin, province Hadong, Phuong Trung : Chapelières annamites.
© Service phtocinématographique Indochine / BHDV
 

Un Essai de catalogue des clichés de l’Office indochinois de tourisme et de propagande publié en 1931 recense les quelque 50 000 vues de l’Indochine réalisées par la section photographique du Gouvernement général selon les orientations données par le Gouverneur Sarraut en 1916 : outre les richesses naturelles et les monuments de la colonie, « l’ethnographie des populations » devait retenir l’attention des photographes.

 

Parmi les thèmes ethnographiques, l’artisanat (vannerie, broderie, travail du bois, etc.) occupe une grande place. En déclin depuis le début de la période coloniale par disparition du patronage des monarchies autochtones et européanisation des élites, l’artisanat vietnamien était soutenu dans l’entre-deux-guerres par le Gouvernement général par le biais de l’enseignement et d’ouvroirs. Il s’agissait alors de revivifier des savoir-faire anciens et de développer l’économie locale, notamment par le tourisme. Ces objets fabriqués avec art étaient ainsi exposés dans les six musées d’art indochinois que comptait la colonie ou vendus comme souvenirs aux touristes.

 

 

Tonkin, province Hadong, Hadong : fabrication d'éventails en paille tressée.
© Service phtocinématographique Indochine / BHDV

 

Les 61 photographies de la BhdV sont consultables en ligne.


Médiathèque Jean-Pierre Melville
79 rue Nationale
75013 Paris

DATES

Du 14 janvier au 26 février 2020 :
mardi, jeudi de 13h à 19h
et mercredi, vendredi de 10h à 19h
et dimanche de 13h à 18h
et samedi de 10h à 18h

PRIX

0 €

S'Y RENDRE

  • 14 : Olympiades (54m) 14 : Bibliothèque François Mitterrand (685m)
  • 62, 64 et 83
  • T3a (Porte d'Ivry)

PLUS D'INFOS